Snoopy, le Chat Potté (ou presque)

Traduit du miaou par Cam’ dans un film

Au départ, quand vous naissez chat et qu’on vous donne un nom de chien, on peut dire que vous démarrez plutôt mal dans la vie. C’est pour ça qu’il devrait être interdit de laisser les enfants choisir les noms d’animaux… quoique cela pourrait aussi s’appliquer à certains adultes. Bref, je vous épargnerai les détails mais, en gros, mon petit garçon de compagnie n’a pas pris le temps de réfléchir aux conséquences d’un nom comme Snoopy dans le monde impitoyable des chats. Ajoutez à cela le fait que je sois le fruit d’un ronronnement louche dans une gouttière entre ma mère et un certain O’Malley, et vous pourrez peut-être mieux imaginer à quel point mes premières années de chaton furent difficiles. C’est au prix d’un combat permanent – et de nombreux marquages de territoires malodorants – que j’ai réussi à me faire respecter dans mon jardin. Aujourd’hui, tous les matous racés du quartier me craignent. Ma tête noire et blanche est même mise à prix dans une partie du village pour vol de nourriture et séduction de minettes peu farouches. Que voulez-vous, ces dames sont attirées par les bad cats. Aucune ne résiste à mes balafres de guerre et à mes miaulements enjôleurs ! Aujourd’hui, tout me sourit… ou presque. Il me reste un petit détail à régler pour être définitivement tranquille : faire fuir mon rival de toujours, Pattenrond le gros chat de mes voisins. Pour cela, je dois l’affronter cette nuit, lorsque les humains seront couchés. Le vainqueur du duel sera sacré mâle dominant du quartier devant tous les autres félins. Il faut que je gagne pour que les moqueries sur mon nom cessent définitivement.

Minuit, l’heure du miaou. Je descends l’allée de mon jardin pour me rendre au lieu de rendez-vous, sur le trottoir d’en face. Il n’y a pas l’ombre d’un chat. Etrange. Je me sens fin prêt. Mon poil – que j’ai soigneusement léché pendant une heure cet après-midi – brille sous la lune. J’ai bien fait de ne pas me gaver de croquettes. Cela m’évite d’être ballonné, je vais pouvoir me déplacer plus rapidement. Alors que j’inspecte mes griffes impeccablement taillées, j’entends un râle provenir de la haie voisine. C’est alors que Pattenrond surgit devant moi. J’hérisse aussitôt les poils et je me mets à pousser mon propre miaulement de guerre. Du coin de l’œil, j’aperçois une multitude de silhouettes qui s’installent autour de nous. Tous les chats se mettent à miauler en cœur. Le duel peut commencer ! Pattenrond tourne autour de moi avec son air sournois, puis il entre dans le cercle de lumière formé par un réverbère et commence à… danser. Il est plutôt doué. Il respecte bien le rythme des miaulements. Mais il n’a pas encore vu de quoi je suis capable. C’est à moi ! J’entre dans le cercle de lumière et j’exécute une série de claquettes. Mon adversaire est stupéfait. J’ondule mon corps, je me déhanche, je sors mes griffes. Mes groupies se mettent à ronronner bruyamment. Je leur fais un clin d’œil. Un petit tour sur moi-même et je sors du cercle pour laisser la place à Pattenrond. Il essaye de m’imiter mais je vois bien qu’il peine. Tous les chats miaulent de plus en plus fort. La tension monte. Tout à coup, mon adversaire s’écroule, épuisé. En même temps, une porte claque et des bruits de pas humains approchent :
« Mais c’est pas bientôt fini ce bordel les chats !!! »
Nom d’une souris, c’est mon maître ! Il court vers nous et disperse tous les spectateurs en hurlant. Je m’allonge, lève les pattes en l’air et présente mon ventre blanc aux étoiles.
« Snoopy ?! Tu es là aussi ! »
Je sens que ça va barder pour moi. Il m’attrape. Je vois Pattenrond s’éloigner discrètement, tout honteux. Un sentiment incroyable de courage et de fierté monte en moi. J’ai gagné ! J’ai battu mon plus redoutable ennemi ! Il ne me reste plus qu’une chose à faire pour que mon maître oublie tout. Je lève ma petite tête vers lui et :

Snoopy, le Chat Potté

Inutile de vous dire qu’il m’a immédiatement pardonné ;)
Cam' dans un film

____

Un texte inspiré de…

Le Chat Potté LE CHAT POTTE (PUSS IN BOOTS) – 2011

Genre : animation
Réalisateur : Chris Miller
Scénariste : Tom Wheeler d’après l’œuvre de Charles Perrault
Avec les voix de (VO) : Antonio Banderas, Salma Hayek, Zach Galifianakis…
Bande originale : Henry Jackman

Pour en savoir plus :
– Voir la bande-annonce du Chat Potté
– La battle de danse du Chat Potté en vidéo, c’est ici !
– Et si vous avez du temps à perdre, faites votre propre battle ! Jouer
– La fiche technique du film sur Allociné
– Ecouter la bande originale du Chat Potté sur Spotify
– Bon goût bonjour : des hommes et des chatons (PARDON)
– Et parce que je ne m’en lasserai jamais… Vidéo
– Ce texte fait également des clins d’œil aux Aristochats et au chat d’Hermione dans Harry Potter


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s