SOS AZF : Korben Dallas à la rescousse !

21 septembre 2001. 10h. La sonnerie retentit. Ma prof d’anglais efface le tableau pendant que nous rassemblons nos affaires précipitamment. Nous avons dix bonnes minutes avant d’enchaîner sur deux heures de français.

10h05. Après être passée aux toilettes, je rejoins mes copines à l’extérieur. Nous avons de la chance (malgré ce que disent les prétentieux du centre-ville qui nous surnomment les bouseux) : notre lycée se trouve au milieu d’un grand parc, ce qui nous donne un certain sentiment de liberté.

10h10. Laura me raconte ses déboires amoureux… comme d’habitude. Je fais semblant de l’écouter, tout en réfléchissant au meilleur moyen d’échapper au cours de sport de l’après-midi.

10h16. Tiens, c’est bizarre, la sonnerie n’a toujours pas retenti…

10h17. Oups, je crois que j’ai le mal de mer. Hein ? Je… Je… Oui, le sol vient bien de trembler sous mes pieds !
« Hihi, un tremblement de terre, fait Laura en rigolant ».
BAAAAAAAAAAAAAAAANG ! Un souffle terrible me projette à terre. Toutes les vitres des bâtiments qui nous entourent explosent d’un coup. J’enroule ma tête dans mes bras. Je sens la poussière m’envelopper tandis que je me recroqueville sur moi-même. Des cris fusent dans tous les sens : « On nous attaque ! On nous attaque ! Il y a des bombes partout ! ». Je lève les yeux au ciel, et je vois que tout le monde autour de moi fait la même chose, scrutant bêtement le moindre avion. Les larmes montent. Un pion passe en hurlant à travers un haut-parleur :
« Ceci est une alerte de type A. Alerte maximale. Pour des raisons de sécurité, l’évacuation totale du lycée doit être effectuée immédiatement ! Gardez votre calme ! Du calme ! »
Je vois des silhouettes courir autour de moi. Le chaos. Je suis seule… Help. Je suis paralysée par la peur. Please, help

Soudain, une main m’attrape et me force à me relever. Un homme sur-musclé aux cheveux blonds décolorés se trouve en face de moi. Il porte une sorte de marcel orange et un pantalon kaki. Dans sa main droite, il tient un énorme pistolet. Je crois que je suis blessée à la tête. J’ai une hallucination.
« C’est tes parents qui m’envoient pour t’aider ».
Alors là, oui, je suis en plein délire.
« Il faut partir maintenant, viens ! fait-il en me saisissant par le bras.
– Je… Je n’ai pas le temps pour ce genre de choses.
– Le temps est sans importance. Seule la vie est importante. »
Je fronce les sourcils et je lui jette un regard idiot :
« Mais vous êtes qui vous ?
– Je suis en vacances, j’ai gagné le grand concours Gemini Croquettes.
– Quoi ???
– Mais non, je plaisante ! Je m’appelle Korben Dallas. Je suis venu pour te sauver. Allez, viens ! »
Il se met à courir, m’entraînant avec lui. C’est la panique totale. Des lycéens sous le choc errent comme des zombies, sans savoir où aller. Korben court trop vite pour moi, mais il tient toujours mon bras et je ne peux pas ralentir. C’est alors que je vois un nuage de fumée rousse s’élever dans le ciel.
« C’est quoi ça ?
– J’en sais rien, répond Korben. Mets ta main devant ta bouche ! On ne sait pas ce qu’il y a dans l’air, c’est peut-être toxique.
– Et tu crois franchement que ça va me protéger ?
– Fais ce que je te dis ! »
Il accélère. J’ai encore plus de mal à courir avec une main devant la bouche. La poussière colle sur ma peau. Je sens qu’elle s’infiltre dans mes narines et ma bouche. Ma gorge me gratte terriblement.

Nous arrivons sur le parking du lycée.
« Tu as une voiture ?
– J’ai 16 ans Korben. Je n’ai même pas le permis !
– Ok, on va trouver une autre solution. »
Il se dirige vers… une AX dont toutes les vitres ont éclaté.
« Euh, Korben ? Korben ? Tu fais quoi là ?
– Il faut qu’on se tire rapidement. Compte jusqu’à dix !
– Mais pourquoi ? Tu vas faire quoi ?
– Tais-toi et compte !
– Un, deux, trois, quatre, cinq… »
Il pointe son flingue énorme vers la portière de la voiture.
« Six, sept, huit, neuf… »
Je me bouche les oreilles.
« Dix, crie Korben en tirant un coup de feu sur la portière qui saute instantanément.
– Mais tu es malade ! Cette voiture n’avait même plus de vitres ! C’était vraiment nécessaire de tout exploser ? Tu trouvais qu’on n’avait pas eu assez de « boum » pour aujourd’hui ?
– Monte !
– Ok, ok, mais tu sais conduire ça ? »
Il ne prend pas le temps de répondre : il me pousse dans la voiture, saute derrière le volant, réussit à faire démarrer cette antiquité – du moins ce qu’il en reste – et décolle en trombe. Il fonce, dépasse les grilles du lycée et s’engouffre sur la route. Il y a des voitures arrêtées en plein milieu de la voie. Les gens courent à droite et à gauche. Ils cherchent un abri. Certains essaient de téléphoner, mais il semble qu’il n’y ait plus de réseau. D’autres sont en larmes. C’est là que je me rends compte que personne n’a la moindre idée de ce qui s’est passé.
« Korben, c’était quoi ça ? On nous attaque ? Est-ce que ça a sauté à Paris aussi ?
– Calme-toi, ça va aller maintenant. Je te ramène chez toi. »
Je sens tout à coup un liquide chaud couler sur mon front. Je passe ma main dans mes cheveux et… horreur ! C’est du sang. Un bout de verre a dû me blesser. Je me sens soudain très faible. Ma tête tourne. Je commence seulement à réaliser. Mes yeux se troublent. La route devient de plus en plus floue et finit par disparaître.

« Cam’… Cam’… réveille-toi. »
J’ouvre les yeux. Ma mère est penchée au-dessus de moi. Ma tête me fait extrêmement mal.
« Qu’est-ce… qu’est-ce qui s’est passé ?
– C’est fini, ne t’inquiète pas. C’est l’usine AZF qui a explosé. Ne t’inquiète pas, ça va aller.
– L’usine AZF ? Mais comment je suis rentrée à la maison. Où est Korben ?
– Korben ? Mais qui est Korben ? »
Si seulement je le savais… Je referme les yeux et je me dis que, finalement, j’aurais préféré avoir sport.
Cam' dans un film

____

Un texte inspiré de…

Le Cinquième Elément de Luc Besson, avec Bruce Willis LE CINQUIEME ELEMENT (THE FIFTH ELEMENT) – 1997

Genre : science-fiction
Réalisateur : Luc Besson
Scénaristes : Luc Besson, Robert Mark Kamen
Avec : Bruce Willis, Gary Oldman, Milla Jovovich, Ian Holm, Chris Tucker…
Bande originale : Eric Serra

Pour en savoir plus :
Voir la bande-annonce du Cinquième Elément (attention, ce trailer est vraiment cheap)
– La scène culte de la danse de la diva, c’est ici !
– La fiche technique complète du film sur Allociné
– Ecouter la bande originale du Cinquième Elément sur Spotify


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s