Shame – Attraction dans le métro

La rame arrive en grinçant. Le bruit me déchire les tympans. J’ouvre la porte et m’engouffre dans le wagon. J’ai évité l’heure de pointe. Je m’installe sur un strapontin. Le métro démarre.

Il fait très froid aujourd’hui. J’ai oublié mes gants. Mes doigts sont rouges et boudinés. Je frotte mes mains pour les réchauffer. Je ne suis pas bien réveillée. Mes lèvres gercées me brûlent. J’attrape mon baume et le fait glisser le long de ma bouche. Soudain, je croise un regard. Des yeux noirs et pénétrants me fixent. Je baisse aussitôt la tête, gênée d’être ainsi observée. Je range le stick dans mon sac et regarde par la vitre. Je ne sais pourquoi, je redresse les yeux. L’inconnue en face de moi n’a pas tourné la tête. Elle me fixe. Je me dis un instant qu’elle doit être en train de réfléchir et qu’elle bloque dans le vide. Mais ce n’est pas le cas. Ses yeux sombres me transpercent. Je me sens extrêmement mal à l’aise. Je lui souris maladroitement, espérant que cela rompra le charme. Elle ne bouge pas. Ses yeux brillent. Elle ne me rend pas mon sourire. Je tourne la tête. Le rythme de mon cœur s’accélère. Je sens que je suis observée. Elle ne me lâche pas. Son regard me déshabille. Le grincement du métro a disparu. Il faut que je la fixe moi aussi pour qu’elle arrête. J’essaye. Elle reste imperturbable. Elle ne sourit toujours pas. Sa bouche est légèrement entrouverte. Ses yeux brûlent de désir. Je sens un frisson le long de ma colonne vertébrale. Je frémis. Un soupir sort de ma bouche. Elle vient de baisser les yeux. Ils remontent le long de mes jambes. Je les croise aussitôt. Ma jupe me caresse la cuisse. Les mains posées sur mes genoux, mes doigts s’agitent nerveusement. Je serre mon pouce droit dans ma main gauche de toutes mes forces, essayant de me calmer. Ses yeux continuent leur exploration. Ils grimpent lentement le long de mon buste. Mon large manteau d’hiver ne me protège plus. Je saisis mon écharpe pour la resserrer contre mon cou et tenter de cacher tout morceau de peau apparent. Je mords ma lèvre inférieure pour contenir un autre soupir. Ses yeux sont à nouveau fixes. Je suis assez loin, mais il me semble que ses pupilles se sont rétrécies. Je n’arrive plus à détacher mon regard du sien. Je souris. Elle reste impassible.

Le métro freine. Sans réfléchir, je me lève et m’accroche à la porte. Elle vient juste derrière moi. Je sens son souffle dans mon cou. Sa main frôle la mienne. Je tremble. Soudain, les portes s’ouvrent. Je descends en courant. Je grimpe les escaliers quatre à quatre. Je sais qu’elle me suit. J’entends ses pas derrière moi. J’atteins enfin la rue. Des bras me rattrapent juste au moment où je manque de tomber. Je redresse la tête et croise le regard… de mon homme. Il me serre contre lui. Je jette un œil derrière moi. Personne.
Cam' dans un film

____

Un texte inspiré de…

Shame, Steve McQueen SHAME – 2011

Genre : drame
Réalisateur : Steve McQueen
Scénaristes : Abi Morgan, Steve McQueen
Avec : Michael Fassbender, Carrey Mulligan, James Badge Dale…
Bande originale : Harry Hescott

Pour en savoir plus :
– Voir la scène qui a inspiré ce texte en vidéo
Découvrir la bande-annonce du film
– La fiche technique complète de Shame sur Allociné
– Ecouter la bande originale du film sur Spotify


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s